Thumbnail preview

Social Week Report – 3 octobre

3 octobre 2014 Social Week Report 0 Écrit par mdolle

Chaque vendredi découvrez notre tour d’horizon des actualités social media qui ont marqué la semaine.

Démarrage en flèche pour Ello

Chaque heure, ce ne sont pas moins de 31 000 personnes qui rejoignent l’un des derniers nés des réseaux sociaux : Ello. Si le fondateur Paul Budnitz avait initialement conçu le site pour être utilisé par 90 de ses amis, il s’est décidé à sauter le grand pas le 7 août en lançant une version bêta publique.

Surnommé « l’anti-Facebook » en raison de sa stratégie anti-publicité et anti-données personnelles, le site compte néanmoins générer des revenus en vendant l’accès à des fonctions, d’une manière similaire à l’Apps Store. P. Budnitz reconnaît que cette version bêta est encore “brouillon”, avec un design relativement minimaliste par rapport à certains acteurs bien établis et une expérience utilisateur encore parfois chaotique, mais les équipes sont mobilisées afin d’y remédier.

Dès lors, comment expliquer un tel engouement ? Le site Slate.fr a récemment consacré un post au buzz autour d’Ello, l’expliquant notamment par la migration de « drag queens et d’activistes LGBT » en rejet contre la politique de Facebook visant à imposer non seulement de renseigner l’état civil de naissance mais aussi une date d’anniversaire et un genre.

Une longue bataille, finalement gagnée par la communauté transsexuelle ce 1er octobre, date à laquelle Facebook s’est finalement décidé à présenter des excuses publiques et à autoriser les pseudonymes sur la plateforme. Il convient cependant de préciser que le vrai nom doit toujours être mentionné dans les renseignements généraux…

Dans un tout autre registre, Facebook est également confronté à des critiques croissantes sur sa décision de scinder sa messagerie mobile de l’apps principale. Cette décision oblige en effet les utilisateurs à télécharger des logiciels séparés afin de continuer à utiliser la fonction qui était auparavant intégrée à l’application Facebook. Paradoxalement, cette nouvelle apps se classe au podium des téléchargements de l’Apps Store… Attention cependant à ne pas en tirer de conclusions hâtives : sa popularité tient certainement davantage à la nécessité plutôt qu’à un véritable enthousiasme…

Facebook : quels utilisateurs agacent le plus?

Et la palme revient… aux couples qui partagent de manière publique – et sans aucune pudeur – tous les aspects de leur vie sentimentale. Vous avez sans doute déjà dû apercevoir sur votre timeline ces amoureux épris qui enchaînent les déclarations « gnangnan », exemple concret à l’appui : « Déjà 5 ans d’amour, que je t’aime mon pioupiou <3 <3 <3 ».

Une nouvelle étude menée par un site anglais a démontré que les couples qui se vantent de leurs partenaires et présentent toutes les caractéristiques de la « relation parfaite » sont considérés comme étant les utilisateurs les plus agaçants sur Facebook.

Les râleurs compulsifs, amoureux des animaux ou les fanatiques de fitness font également l’objet de vives critiques.

Source : http://www.independent.co.uk/life-style/gadgets-and-tech/news/couples-who-gush-about-each-other-are-the-most-annoying-facebook-users-9768494.html

Netflix embauche des Instagrammers pour sa promo

Le site de streaming Netflix est à la recherche de trois Instagrammers professionnels qui
sillonneraient les Etats-Unis pour prendre des photos de lieux de tournages emblématiques afin d’assurer la promo de leur site.
Pour ce contrat de deux semaines, les candidats retenus recevront un total de 4.000 dollars en complément du paiement intégral de leurs frais de déplacements. Les candidats sont d’abord invités à suivre le compte Instagram de Netflix puis à soumettre leurs 3 meilleures images et tenter ainsi de décrocher le poste.

Sur un site dédié à l’OP, Netflix précise par ailleurs que les Instagrammers choisis pourraient même se retrouver sur les studios et plateaux de tournage des jeux, spectacles et autres films produits par la marque.

Source : http://grammaster.netflix.com

Hotelied : le concept du booking via l’influence

Le site de réservation en ligne d’hôtels Hotelied récompense les influenceurs des médias sociaux via un concept marketing assez original. Il s’agit de bénéficier des meilleures offres du moment, moyennant le partage de statuts auprès de ses amis et internautes.

Pour déverrouiller les remises, les utilisateurs doivent s’inscrire sur le site et mettre en lien les différents profils Facebook ou encore Twitter et Instagram afin que l’enseigne puisse mesurer le buzz.

Un site s’est amusé à tester ce concept en partageant les statuts via comptes dont la taille des communautés variait considérablement – de zéro followers à plus de 600 000 -. S’il en ressort que le site procure effectivement de meilleurs taux aux comptes les plus exposés, seuls les chiffres « bruts » (sans analyse d’engagement) sont pris en compte. Par ailleurs, les réductions ne s’appliquent que sur des chambres déjà très onéreuses.

Hotelied est actuellement limité à quatre villes aux États-Unis – New York, Los Angeles, Miami et Palm Springs – mais prévoit cependant d’autres implantations prochainement.

Source : http://www.theguardian.com/travel/2014/oct/02/twitter-followers-hotel-discount

Laisser un message

Combien font 5 + 4 =