Thumbnail preview

Copyright 2015 : changer les règles pour des temps nouveaux ?

27 novembre 2014 La vie des Médias 0 Écrit par cdickes

Alors que la Commission européenne a annoncé vouloir réécrire la directive sur le droit d’auteur datant de 2001, des acteurs du marché (éditeurs, géants du net, intermédiaires, auteurs…) se sont réunis à Bruxelles le 20 novembre dernier afin de débattre de ce sujet controversé.  Kantar Media a participé à cet événement organisé par le journal European Voice sous le titre : « Copyright 2015 : changer les règles pour des temps nouveaux? »

Toute l’après-midi, des débats ont eu lieu sur la façon d’adapter le droit d’auteur aux évolutions technologiques : « Face à la croissance exponentielle des contenus numériques, les industries créatives sont à un tournant et doivent s’adapter et trouver de nouveaux moyens de générer des revenus dans ce nouvel environnement. Les nouvelles technologies permettent une diffusion globale et un accès plus facile et rapide aux contenus virtuels, mais ont ouvert parallèlement  la voie au partage illégal de ces contenus.  »

« Définir des solutions communes est essentiel alors qu’aujourd’hui les œuvres sont protégées par 28 législations nationales » dans la mesure où internet, lui, n’a pas de frontières. Ce qui a des conséquences naturellement à la fois sur la compétitivité mais aussi sur le potentiel de développement de l’économie digitale.

Dans un tel contexte, Kantar Media, au nom de la FIBEP et l’AMEC qui sont les deux fédérations internationales des métiers de la veille et des analyses médias, est intervenue afin de montrer la complexité de la gestion internationale des contenus. Cette complexité affecte à la fois les sociétés de veille et d’analyses médias mais aussi leurs clients. Ainsi, un client d’une société de veille souhaitant respecter les droits d’auteurs doit, sur le plan européen, s’engager dans un véritable parcours du combattant.

Par ailleurs, les différentes modes de gestion des contenus décidés par les éditeurs rendent l’accès aux contenus différents d’un pays à un autre, accentuant la complexité de la gestion.  Sans compter le coût des droits d’auteurs qui, toujours d’un pays à un autre, peut varier de 1 à 100 ! Parfois, sur un même territoire, deux voire trois modèles de gestion des droits d’auteur se font concurrence au détriment de l’équilibre économique des sociétés de veille et d’analyse, de leurs clients mais aussi des éditeurs eux-mêmes!

Dans cette perspective, Kantar Media, avec la FIBEP et l’AMEC, a plaidé pour une simplification de la gestion des droits d’auteurs sur le plan européen. Reconnaissant la nécessité d’une rémunération appropriée des éditeurs, la FIBEP et l’AMEC demandent davantage de flexibilité dans l’usage des contenus et la création d’un marché lui-même équitable avec tous les acteurs.

Pour plus d’informations, merci de contacter :

Christophe Dickès
Kantar Media – Paris (France)
christophe.dickes@kantarmedia.com
@C_DICKES

http://newsintelligence.kantarmedia.fr/ressources/copyright

 

FIBEP: Florian Laszlo – Vienna (Osterreich)                   
@_FIBEP
laszlo@observer.at

http://www.fibep.info/

 

AMEC: Barry Leggetter – London (UK)
barryleggetter@amecorg.com
@AmecOrg

http://amecorg.com/

 

En savoir plus:

http://www.europeanvoice.com/event/copyright-2015/

 

Laisser un message

Combien font 3 + 4 =