Thumbnail preview

8 conseils pour intégrer les médias sociaux à vos événements

17 février 2015 Social Media 0 Écrit par mtournery

 

Il n’y a pas si longtemps, tous les événements commençaient avec cette injonction familière : « Avant de commencer, merci d’éteindre vos téléphones portables ! ». Les intervenants pouvaient juger de leur succès et estimer la portée de leur message à travers le langage corporel, les regards, le nombre de mains levées ou encore les applaudissements à la fin de leur prestation. Mais les temps ont changé. Désormais, les participants sont encouragés à utiliser leur téléphone pendant l’événement, et souvent, les meilleurs intervenants sont ceux dont les audiences restent « scotchées » à leurs smartphones, commentant leurs faits et gestes…

Etre physiquement présent à un événement n’est plus la condition sine qua non pour s’informer et développer son réseau. Les participants qui réussissent le mieux à tirer partie d’un événement sont ceux qui savent être « multi-tâche » – c’est-à-dire être présent dans la salle tout en ayant un impact online. Cependant, il est facile de passer d’un impact positif à un impact négatif. C’est pourquoi il est important d’avoir fait des recherches et de connaître l’audience de l’événement pour adapter sa communication en conséquence. Par exemple, en cas de doutes sur le ton utilisé dans les messages que vous vous apprêtez à diffuser sur les réseaux, vérifiez avec votre service communication et ajoutez éventuellement la mention « n’engage que moi » à la bio de votre compte social personnel.

L’originalité est un facteur déterminant pour se démarquer sur les médias sociaux, et c’est valable aussi pour les événements. A un moment ou un autre nous avons tous vu notre timeline innondée par des citations d’intervenants partagées par des participants un peu trop enthousiastes… : si un intervenant dit quelque chose d’intéressant, citez-le, mais ajoutez-y vos propres commentaires – de cette manière vous enrichissez le contenu, démontrez votre expertise et sortez du lot. Si quelqu’un exprime un point de vue intéressant, n’hésitez pas à engager la conversation, à le/la contacter et à vous mettre en relation avec cette personne.

Bien sûr, cela ne concerne pas uniquement les participants à l’événement. Les organisateurs aussi doivent sortir du lot en proposant un rendez-vous à la fois physique et virtuel et en optimisant la résonance de leur événement via les médias sociaux. Par exemple, les hashtags sont devenus incontournables dans  toute stratégie réseaux sociaux/événementiel : ils permettent aux participants de se connecter et d’échanger facilement. Quant aux hashtags de marque, ils ont l’avantage de booster l’exposition de la marque auprès d’une audience online qui n’assiste pas forcément physiquement à l’événement.

De plus en plus, des contenus web sont produits et diffusés bien en amont de l’événement de telle sorte que toutes les informations importantes soient communiquées et partagées sur les réseaux avant le jour J. Ce jour là, idéalement, une ressource doit être dédiée à la veille des conversations online et à la gestion des questions et des commentaires positifs ou négatifs.

Certes, maintenir votre présence sur les médias sociaux pendant un événement coûte du temps d’investissement, mais la récompense est à la hauteur du défi ! Cela vous permet d’engager vos clients potentiels et de renforcer votre relation avec eux pendant, mais aussi bien après le jour J ! Une analyse post-événement de votre couverture social media peut bénéficier à la fois aux participants et aux organisateurs au moment de faire le suivi, d’identifier les stratégies gagnantes et les opportunités et de capitaliser au maximum sur l’événement.

Enfin, n’oublions pas le plus important : si une image positive sur les médias sociaux est un atout incontestable, cela ne veut pas dire qu’il faut délaisser vos invités ou contacts présents sur place pour quelques tweets !

Laisser un message

Combien font 5 + 6 =