Thumbnail preview

Social Week Report – 27 mars

27 mars 2015 Social Week Report 0 Écrit par elhoste

Facebook met la planète 2.0 en émoi cette semaine, avec des négociations qui pourraient bien venir changer la face du web. On vous dit tout, et on parle aussi d’Instagram à la Maison-Blanche et de Layout, la nouvelle appli qui fait le buzz.

FACEBOOK APPROCHE LES ÉDITEURS

preview(Chris Cox, Facebook’s vice president for product matters, in 2013. Credit Jim Wilson/The New York Times)

 

Les éditeurs peuvent-ils vraiment résister à l’appel de Facebook ? C’est la question brûlante de la semaine, après les révélations du blog Bits du New York Times concernant des négociations (plus si) secrètes entre le réseau social et une douzaine de sites d’information.

Alors de quoi parle-t-on exactement ? Aujourd’hui, si vous cliquez sur un article de L’Express depuis votre fil d’actualité, vous êtes redirigés vers le site du journal où vous pouvez consulter le contenu. Mais Facebook ne semble pas se satisfaire de ce processus, qui selon lui, procure une expérience médiocre à ses utilisateurs (temps de chargement de la page sur le site externe / publicités). Du coup, le réseau n’a pas fait secret de ses ambitions : convaincre les éditeurs web d’héberger leur contenu directement sur Facebook.

Si ce changement peut paraître très subtil, il s’agirait en fait d’une véritable révolution, dont les conséquences potentielles sont déjà l’objet de tous les commentaires sur le web. Car Facebook serait en grandes négociations avec le New York Times, le National Geographic et BuzzFeed, entre autres pour parvenir à un accord dans les tout prochains mois. Selon certaines sources, l’accord avec le Times pourrait même être imminent.

Pour convaincre les éditeurs, Facebook n’a pas vraiment besoin de se fatiguer. Le trafic généré vers les sites depuis le réseau est immense, et l’utilisation croissante du mobile ne fait que confirmer cette tendance lourde. La question est plutôt de savoir à quoi les éditeurs vont renoncer en acceptant cet hébergement natif de contenus. Si les utilisateurs ne sont plus dirigés vers leurs sites, ils n’obtiennent plus les informations relatives aux internautes et verront forcément leurs recettes publicitaires plonger, sans parler des revenus générés par leurs articles payants. Histoire de mettre un peu de beurre dans les épinards, Facebook pourrait donc opter pour un partage des recettes publicitaires, ce qui constituerait une grande première.

Au-delà des considérations pécuniaires, qu’en sera-t-il de l’indépendance des éditeurs une fois que Facebook prendra le contrôle de leurs contenus ? se demandent certains commentateurs, à l’instar de Felix Salmon sur Fusion. La visibilité sur les réseaux sociaux n’est-elle pas un trop lourd tribut à payer pour les sites, qui risquent de perdre leur identité sur le long terme ? Pour Mat Yurow (New York Times), le secteur s’apprête en tout état de cause à vivre un tournant historique, similaire à ce que l’industrie de la musique a vécu avec iTunes. Pour quels résultats ?

ON EN PARLE AUSSI

Les musées et la Maison-Blanche font le buzz

maisonblancheIl y avait beaucoup de volontaires, mais seule une poignée de chanceux Instagrammeurs, photographes professionnels comme amateurs, a finalement été retenue pour participer à un shooting un peu spécial aux États-Unis la semaine dernière. Ces happy fews (environ 25 sur 1 500 candidatures reçues) étaient en effet conviés à la Maison-Blanche à Washington pour une journée de prises de vue destinées à être partagées sur Instagram, dans le cadre d’un « White House InstaMeet ». Résultat : des photos (à retrouver sous le hashtag WHInstaMeet) qui sortent des sentiers battus, entre revue de détails et jolies perspectives. Pas de trace de Barack Obama en revanche, mais incontestablement un bon coup de pub pour le réseau d’images de Facebook ! Porter un regard différent sur des lieux mondialement connus via les réseaux sociaux, c’est un peu aussi le crédo de l’opération « Museum Week 2015 », qui se déroule cette semaine sur Twitter. Le principe : les musées qui participent à l’opération postent chaque jour des clichés sur une thématique déterminée. Le succès est au rendez-vous selon Le Figaro, puisque 2 200 musées à travers le monde sont engagés dans la deuxième édition de cette opération, qui a pour ambition de faire de la culture un contenu partageable par tous les socionautes.

Obama débauche chez Facebook

téléchargementLes meilleurs ingénieurs travaillent chez Facebook, et Barack Obama l’a bien compris, en choisissant son premier directeur IT au sein des équipes de Mark Zuckerberg. David Recordon, ingénieur de 28 ans et 6 ans d’expérience chez Facebook, prend donc du galon au sein de l’administration américaine où il se verra notamment chargé de moderniser le système informatique. Le site américain Mashable note que la Maison-Blanche semble avoir pris pour habitude de se tourner vers la Silicon Valley pour y chiper les talents les plus prometteurs. En septembre dernier, c’est Megan Smith, alors vice-présidente du laboratoire d’innovation Google X, qui avait rejoint le staff de Barack Obama. Un haut conseiller de Twitter, Alexander Macgillivray, avait également été débauché. Les chasseurs de têtes du président ne sont pas près de se reposer sur leurs lauriers, puisque l’administration américaine compte s’adjoindre les services de quelque 550 experts des technologies digitales, repartis dans diverses agences gouvernementales.

Instagram lance une nouvelle appli photo

layoutLayout, la nouvelle application de photomontage lancée par Instagram, va sans aucun doute compter parmi les meilleurs téléchargements de la semaine. Attendez-vous donc à voir débarquer en nombre sur vos fils d’actualité des clichés retouchés par le biais des différentes options disponibles dans Layout. Les journalistes spécialisés qui l’ont déjà testée sont plutôt conquis. Chez Wired, on est particulièrement fan de l’effet miroir et de la fonction « photo booth », qui fabrique un collage à partir de quatre clichés pris en rafale. Pour le site du Time, Layout se distingue des applications existantes par sa simplicité d’utilisation. Rien de franchement révolutionnaire pour autant… Passé l’effet de nouveauté, Layout fera-t-elle le poids sur le face à la concurrence ? Instagram, qui indique que près de 20% de ses utilisateurs ont déjà recours à une application de photomontage pour leurs clichés, mise beaucoup sur son nouveau bébé pour inciter à toujours plus de partages.

Si vous avez apprécié ce post réalisé par l’équipe Synthèse de Kantar Media, nous vous invitons à découvrir notre service Revues et Synthèses médias, ainsi que notre vidéo des prédictions sur les 10 tendances à suivre cette année dans la sphère social media !

Laisser un message

Combien font 6 + 3 =