Thumbnail preview

Social Week Report – 17 avril

17 avril 2015 Social Week Report 0 Écrit par elhoste

Les réseaux sociaux seront résolument au cœur de la campagne présidentielle d’Hillary Clinton aux États-Unis. On retrace pour vous le démarrage sur les chapeaux de roue de l’offensive communication de l’ex-First Lady. Instagram et ses rich kids, les cheminots les plus LOL du moment, ainsi que Mark Zuckerberg sont eux aussi dans le Social Week Report de la semaine.

HILLARY PASSE À L’OFFENSIVE SUR LES RÉSEAUX

Hillary

Facebook sera-t-il l’artisan de la victoire d’Hillary Clinton aux prochaines élections présidentielles américaines ? La stratégie de l’emblématique ex-première dame semble en tout cas bien partie pour remporter tous les suffrages sur les réseaux sociaux, qui ont accueilli avec enthousiasme l’annonce officielle de sa candidature cette semaine.

D’abord, carton plein pour la vidéo (à l’américaine) d’Hillary présentant brièvement ses hautes ambitions devant une jolie maison blanche à la Desperate Housewives, avec 1.8 millions de vues en 12 heures. Idem pour la page Facebook officielle de la campagne intitulée « Hillary for America », qui totalise déjà plus de 710 000 mentions « j’aime ». Sur Twitter, où 3,3 millions d’abonnés suivent Hillary Clinton, l’annonce de la candidature (signée d’un simple « H » à la manière de Barack Obama) a été retweeté plus de 100 000 fois.

Si les débuts de la candidate sont plutôt prometteurs, Rue89 a déjà la dent dure, et remarque que l’ancienne secrétaire d’État n’a tweeté que 146 fois en deux ans de présence sur le site. Qu’ils se rassurent, Hillary s’est entourée des meilleurs, et notamment de Stephanie Hannon, ancienne de Google, où elle était en charge de « l’innovation civique et de l’impact social » (ça tombe à pic…).

C’est justement le caractère innovant de la campagne qui sera scruté en priorité par les observateurs. Les communicants de Clinton réussiront-ils à capitaliser sur les nouvelles tendances en matière de réseaux sociaux, comme Periscope (streaming en live sur Twitter) ou encore Snapchat, et ainsi séduire les électeurs les plus jeunes et les plus connectés ?

Premier fail repéré toutefois cette semaine concernant le logo rouge et bleu de la campagne, tourné en dérision par les socionautes qui lui trouvent une ressemblance flagrante avec un panneau de signalisation « Hospitals » ou encore le drapeau cubain. Même WikiLeaks s’y met, en accusant de plagiat l’équipe de com’ de Madame Bill Clinton, qui aurait copié son propre logo.

Et dire que le scrutin n’aura lieu que le 8 novembre 2016…

ON EN PARLE AUSSI

Instagram, un réseau pour les riches ?

instagramEt non, la planète réseaux sociaux n’est pas épargnée non plus par les divisions sociales. Une étude du Pew Research Center menée auprès d’enfants américains âgés de 13 à 17 ans et décryptée par Slate lève le voile sur le profil socio-économique des jeunes utilisateurs de Twitter, Facebook et autres Snapchat. L’enquête a permis de déterminer que les plus riches adolescents ont tendance à privilégier Instagram plutôt que Facebook. Si Facebook reste tout de même en tête (31%) chez les adolescents dont les parents vivent plus aisément, ils sont 6% de plus à utiliser Instagram. Des ados qui ne sont pas fidèles en amour 2.0 non plus, puisqu’ils sont 71% à utiliser au moins deux réseaux. Instagram serait-il plus adapté aux ados aisés que Facebook ? Difficile pour l’heure de proposer une explication convaincante à cette tendance, qui trouve son expression la plus caricaturale sous le nom de « Rich Kids of Instagram » (« RKOI » pour les initiés), un groupe de happy fews étalant fièrement leurs richesses sur le réseau d’images, magnums de champagne à la main ou hélicoptère de papa en guise de décor.

Les cheminots ne manquent pas d’humour

TwitterPeut-être plus efficace que les comptes officiels de la SNCF et de la RATP, il y a les comptes Twitter personnels des conducteurs de trains. Rue89 propose cette semaine un tour d’horizon des cheminots les plus connectés, qui répondent aux sollicitations des voyageurs sur un ton décalé ou plus sérieux. À la faveur d’un déplacement à Lyon, vous aurez peut-être la chance de tomber sur Christophe, conducteur de TGV qui propose aux voyageurs de lui poser des questions sur Twitter pendant leur trajet. Sécurité oblige et malgré les demandes de certains imprudents, pas de selfie au volant ni de réponses en cours de trajet, ça pourrait faire mauvais genre. Il y a même des comptes stars, dont @Conducteur_SNCF et @Conducteur_RER qui comptabilisent à eux deux près de 23 000 abonnés et 50 000 tweets. De quoi élargir un peu l’horizon de communication entre compagnies ferroviaires et usagers, souvent parasité par des clashs sur les grèves et les retards. Côté râleurs en mal d’humour, il faut absolument découvrir RER A-le-bol, un petit compte parodique aux éphémérides doux-amers, tel celui-ci : « [Éphéméride] 20 novembre 1992 : l’auteur de la formule « la gêne occasionnée » devient millionnaire grâce aux royalties versées par la #RATP ».

Mark Zuckerberg surprend sur ses habitudes de travail

MarkQui a dit que la réussite professionnelle passait forcément par une présence ininterrompue dans l’open space ? Ce mardi, Mark Zuckerberg, l’emblématique fondateur et patron de Facebook, a fait tomber un mythe lors d’une séquence de questions/réponses live sur sa page Facebook. Aux internautes curieux d’en savoir plus sur sa charge de travail, le chef d’entreprise a répondu ne travailler QUE 50 à 60 heures par semaine. Certes, on est encore loin des 35 heures, mais l’homme à l’éternel T-shirt gris aime avoir du temps pour lire (souvenez-vous qu’il s’astreint à un rythme d’un ouvrage lu par semaine) et réfléchir par lui-même. Il a tout de même précisé « passer le plus clair de son temps à imaginer comment connecter le monde et servir au mieux notre communauté ». Des heures non comptabilisées comme telles, mais tout aussi importantes pour Mark Zuckerberg, qui avoue, en patron dévoué et investi, que presque toute sa vie est consacrée à la mission que s’est donnée Facebook.

Si vous avez apprécié ce post réalisé par l’équipe Synthèse de Kantar Media, nous vous invitons à découvrir notre service Revues et Synthèses médias, ainsi que notre vidéo des prédictions sur les 10 tendances à suivre cette année dans la sphère social media !

Laisser un message

Combien font 8 + 7 =