Thumbnail preview

Coupe du Monde de Rugby : les médias français, de fidèles supporters

24 septembre 2015 Sport Intelligence 0 Écrit par nsellam

RWC-2015

Entre le 18 et le 21 septembre, Kantar Media a détecté 96 276 retombées cross média (presse /web éditorial /TV /Radio /réseaux sociaux) citant la Coupe du Monde de Rugby dans les médias français. C’est la TV qui a généré l’impact média le plus important avec un score de 925 UBM* sur la période (soit 9 messages par français).

Les médias sociaux : suivre la Coupe en temps réel

Parmi les hashtags employés par les internautes, le hashtag officiel de la coupe du monde #rwc2015 est de loin le plus récurrent, suivi par #fraita et #xvdefrance.

Le sponsor le plus visible sur les réseaux sociaux est la Société Générale, grâce à une publicité très populaire sur laquelle apparait le joueur anglais Jonny Wilkinson. Les marques Coca-Cola et Mastercard font partie du TOP 3.

Les Bleus : déjà dans le coeur des médias français

La belle victoire du XV tricolore sur l’Italie a été largement relayée par les médias mainstream. 63% des articles de presse et web et 71% des séquences TV&Radio ayant pour sujet la coupe du monde mentionnent également l’équipe de France. Le joueur le plus cité par les médias est Yohann Huget, victime d’une rupture des ligaments croisés du genou pendant la rencontre. Son remplaçant Rémy Grosso figure en quatrième position, tandis que Frédéric Michalak et Louis Picamoles complètent le podium.

Afrique du Sud-Japon : un match historique

Seuls les sites web ont focalisé leur attention sur l’exploit réalisé par l’équipe nippone face aux Springboks (victoire 34 à 32) : 36% des articles web mentionnant la coupe du monde ont cité les Cherry Blossoms.

*Unité de Bruit Médiatique : l’UBM, créé en 2000, est l’indicateur de référence de mesure de l’impact médiatique. Il est produit par Kantar Media, en partenariat avec Médiamétrie et AT Internet. 1 UBM correspond à 1% de la population potentiellement exposée à une page ou une minute d’information sur un sujet donné dans les médias. Cet indicateur composite intègre l’espace rédactionnel (en pages ou en minutes) consacré à un sujet et l’audience du média qui véhicule cette information sur la cible 15 ans et plus. Indice de pression médiatique, l’UBM est mis en œuvre quotidiennement sur un panel de 110 supports leaders en terme d’audience (43 supports de Presse écrite, 54 tranches d’information Radio et TV, 13 supports de Presse en ligne).

Laisser un message

Combien font 4 + 7 =